Pièce unique 

Technique Mixte 

Dimension  32 cm de hauteur et 20 cm de large .

A l'origine les poêles étaient des trophées pour des differents chefs de cuisine étoilés .

 

Bio:

L’artiste a un physique de jeune premier, pas étonnant alors qu’il ait commencé sa vie professionnelle comme comédien et son premier film (devenue aujourd’hui mythique) était « Rocco et ses frères » de Luchino Visconti où il est le partenaire d’Alain DELON et d’Annie GIRARDOT. Il tourne ensuite dans de nombreux films (tous restés célèbres) : L’assassin de Marcello Mastroiani, le roi des truands avec Ernest Borgnine, Giuliano avec Franscesco Rosi…

Par la suite, Max CARTIER ouvre un restaurant a Nice ou l’on rencontre DELON, BRIALI, Paul Newman et toutes les stars des années 60 et puis il a l’occasion de découvrir la sculpture et c’est, pour lui, une révélation. A partir de 1965, il travaille et expose. Ses thèmes sont les plus divers : les cocottes en tissus en 65, les jambes en 70, les plâtres, les étains et miroirs en 75, les masques en 79, les œufs en 80, l’école des chaises en 84, les fauteuils en tissus en 86, les poêles en 87, les enlacés en 90, les hommes de pierre en 91, les hommes de fer en 92… Max CARTIER est en évolution constante.
Il faut le voir travailler dans une carrière, plein soleil, dans l’arrière pays niçois pour comprendre qu’il n’y a aucun bluff chez cet artiste. Il extrait les pierres, les façonne légèrement pour leur garder un coté brut et millénaire et les assemble en se moquant de leur poids, afin de les fier dans ses rets de fers torsadés.

Dans l’immense jardin près de NICE où est installé son atelier, ses créatures posées les unes à cote des autres font penser à de guerriers d’un autre âge. Max CARTIER a choisi d’exprimer ses émotions à l’aide de matériaux puissants, rugueux et éternels, provenant du plus profond de la terre afin de découvrir la lumière et se transformer en créatures monumentales représentant la force et l’éternité.

Poêle de Max Cartier de 2006

900,00 €Prix

    Aucun article